Trahison sanglante en Afghanistan

"Incrédules, les mentors de l'OMLT K4 réalisent rapidement ce qui leur arrive: "On se fait allumer!", crie l'un d'eux. Les binômes se désolidarisent. Plus de cent cinquante cartouches de 5,56 mm sont tirées en quelques secondes, avec un fusil-mitrailleur M249. Des corps tombent sur le sol gelé tandis que le tireur poursuit calmement son sinistre attentat. Les rafales se succèdent et soulèvent de la terre entre les jambes des soldats pris à partie. Tant bien que mal, les blessés essaient de se protéger, immobilisés au sol, loin de tout couvert et... si près de l'assassin. Pour d'autres, il est déjà trop tard."
Le 20 janvier 2012, un déséquilibré enrôlé au sein de l'armée nationale afghane ouvrait le feu sur des soldats français en plein entraînement sur la base opérationnelle de Gwan. Cinq d'entre eux y laisseront la vie... Si ce massacre incompréhensible a marqué les esprits à l'époque, il n'était pas question de laisser la loi de l'actualité le laisser sombrer dans l'oubli. Mêlant reconstitution et témoignages, l'ouvrage d'Audrey Ferraro est avant tout un hommage aux victimes et aux équipes d'encadrement médical et psychologique. Richement documentée, cette chronique bouleversante s'impose comme un indispensable devoir de mémoire.

452 pages  -  ISBN : 9782342038835  -  Essai > Commander le livre
La presse en parle
Prochaine(s) dédicace(s)
  • Salle Gaston Caby à Loos
  • 230 rue Descartes (59120) - LOOS France
  • 25/11/2017 | Horaires : de 10h à 18h

Salon du Livre de LOOS

L'auteure de l'Essai "Trahison Sanglante en Afghanistan donne rendez-vous à ses lecteurs.
Elle dédicacera son ouvrage à la quinzième édition du salon du Livre de Loos, qui réunit plus de 150 auteurs et éditeurs.
Samedi 25 novembre de 10h à 18h
Salle Caby, 230 rue Descartes 59120 LOOS
Entrée gratuite
https://loos.fr/fr/evenements/le-salon-2017

Cliquez ici pour accéder à la page Internet.
Posté le 20/10/2017 20:04:17
Laissez un commentaire
Votre nom ou pseudonyme * :
Votre e-mail * :
Votre message * :

* Champs obligatoires.